Chris Amon : un record du tour qui a écrit l'histoire du grand Charade

 

Décès de Chris Amon

 

 

 

Avec le décès du pilote néo-zélandais Chris Amon, à 73 ans, en ce mercredi 3 août 2016, un pan important de la vie du circuit de Charade – l'ancien tracé de 8,055 km et 51 virages utilisé entre 1958 et 1988 – est définitivement scellé : 2'53''4 sur un tour aux essais (meilleur temps) et 2'53''9 en course, soit une vitesse moyenne de 166,751 km/h sont les chiffres réalisés en ce week-end des 1er et 2 juillet 1972, lors du quatrième et dernier Grand Prix de France de Formule 1 qui s'est déroulé sur ce site.

 

Si les statisticiens retiendront la deuxième victoire à Charade de l'Ecossais Jackie Stewart sur sa Tyrrell Ford 003, les 50.000 spectateurs auront donné la victoire morale à Chris Amon qui a mené la course en tête pendant les vingt premiers tours des 38 du Grand Prix, au volant de sa Matra Simca MS 120D numéro 9 au son inimitable et que toute la France voyait gagner.

 

Une des nombreuses crevaisons enregistrées lors de cette course aura coûté la victoire du « kiwi », chouchou du public et auteur d'une extraordinaire remontée qui lui permettra de figurer sur la troisième marche du podium, derrière Stewart et le Brésilien Emerson Fittipaldi (JPS Lotus 72D).

 

Considéré comme l’un des pilotes les plus malchanceux du sport automobile ou peut-être aussi à travers quelques mauvais choix stratégiques, Chris Amon n'aura pas eu le bonheur d'une victoire en Grand Prix, en 96 participations, entre 1963 et 1974. Son bilan en GP de F1 se solde par onze podiums, cinq pole positions et 186 tours en tête.

 

En démarrant la conduite en compétition à 19 ans, il fait partie des pilotes les plus éclectiques de cette génération : monoplaces, endurance et Can-Am lui apporteront quelques lauriers dont une victoire, en 1966, aux 24 Heures du Mans avec son compatriote Bruce McLaren, sur Ford GT40.

 

A Charade, sur le circuit des Monts d'Auvergne, près de Clermont-Ferrand, on se souvient de ses participations aux quatre GP de France : 1965 GP de l'ACF (abandon sur Lotus BRM) ; 1969 (10e sur Ferrari 312) ; 1970 (2e sur March 701B, derrière l'Autrichien Jochen Rindt sur Lotus Ford 72) ; 1972 (3e sur Matra Simca MS 120D).

 

Le Néo-Zélandais reviendra, une dernière fois, le 24 septembre 1989, entouré d'autres grands champions dont Juan Manuel Fangio, à l'occasion du Grand Prix Formule 1 rétro sur le nouveau tracé fermé de quatre kilomètres.

 

En juin 2014, il était pressenti pour faire partie des invités prestigieux ayant marqué de leur talent ce circuit, à l'occasion du Charade Revival, une manifestation historique initiée par « Agissons pour Charade » et regroupant autos, motos et side-cars. Cet événement n'a pas eu lieu.

 

« Agissons pour Charade » adresse ses sincères condoléances à la famille et aux amis de ce champion, héros pour toujours du circuit de Charade.

 

 

 

Décès de Chris Amon

 

Décès de Chris Amon

 

 

 

Décès de Chris Amon

 

 

 

Décès de Chris Amon

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 




Les derniers articles publiés :



Evènements à Charade en 2018

  • 1er AVRIL 2018 : CHARADE CLASSIC Auto et Moto Années 60
  • 6 MAI 2018 : CHARADE CLASSIC Renault 6 et Renault 4
  • 25/26/27 MAI 2018 : HISTORIC TOUR
  • 3 JUIN 2018 : CHARADE CLASSIC US Festival (Américaines, militaires et bikers)
  • 8/9/10 JUIN 2018 : COUPES DE CHARADE (TT Endurance, Midjet, Caterham)
  • 1er JUILLET 2018 : CHARADE CLASSIC Hippie Day (VW Combi, Buggy VW)
  • 5 AOUT 2018 : CHARADE CLASSIC Cabriolets tous types
  • 31 AOUT/1 et 2 SEPTEMBRE 2018 : GP CAMIONS
  • 15 au 23 SEPTEMBRE 2018 : 60 ans du Circuit CHARADE HEROES
  • 7 OCTOBRE 2018 : CHARADE CLASSIC 70 ans de la 2CV

Agissons pour Charade

Agissons pour Charade
50 Rue Saint Guillaume
63110 BEAUMONT


↑ retour en haut de page