Laurent Gauvin : tout sur la Porsche 917 !

On connaissait l’attrait de Laurent Gauvin pour le sport automobile et le modélisme miniature. A l’échelle 1/18e ou 1/43e, la réalisation de maquettes de ces bolides a occupé une place de choix chez ce Clermontois : voitures de rallye, prototypes en tout genre et mini-casques de pilotes de Formule 1. Mais sa passion de l’écriture l’a conduit à devenir l’auteur d’un livre ultime.

Bercé par les flots de décibels qui montaient du circuit de Charade sur les hauteurs de Clermont-Ferrand, dans les années 70 et 80, Laurent a très tôt entrepris l’écriture d’ouvrages : chroniques et magazine sur les rallyes ; biographie du Bourbonnais Philippe Bugalski, champion de France des rallyes en 1998, 1999 et 2000, décédé en 2012 ; biographie de Patrick Depailler, pilote clermontois le plus célèbre, auteur de deux victoires en Formule 1 (Monaco 78, Espagne 79) et disparu en 1980.

Sa connaissance du sport automobile se nourrit aussi des mythes de la vitesse en circuit. A commencer par le « monstre » de Stuttgart, la Porsche 917, reconnue comme une voiture de course hors-normes, tant par sa technologie, ses performances et ses résultats sur la piste que son esthétique. Cet idéal roulant, qualifié de « voiture de compétition du siècle », a mené Laurent à accéder aux archivesdu siège allemand de Zuffenhausen, près de Stuttgart, avec le feu vert pour consulter certains ouvrages concernant la « bête ».

Dix-huit mois de travail plus tard ont débouché, en février 2019, à présenter un volumineux ouvrage intitulé simplement Porsche 917. Bien né, ce bouquin de 568 pages revendique 4,5 kilogrammes, chiffres identiques à la cylindrée du bolide sortie en 1969. Fiches techniques, présentation détaillée, palmarès, pilotes, propriétaires successifs et nombreuses photos résument cette publication exceptionnelle à travers laquelle on apprend tout sur les 65 châssis construits entre 1969 et 1971. La préface est signée Gérard Larrousse.

Le qualificatif de « monstre » provient majoritairement de la puissance des moteurs équipant les Porsche 917 : plus de 380 km/h, de 580 chevaux pour la première génération jusqu’à plus de 1.100 ch pour les modèles suralimentés préparés pour le challenge Can-Am outre-Atlantique (917-10 et 30 entre 1972 et 1973) et les courses Intersérie en Europe, dans la foulée. Toutes seront motorisées avec des 12 cylindres, seule la PA (027-028) pilotée par Jo Siffert en 1970 disposera, à titre expérimental mais non convaincant, d’un 16 cylindres à plat atmosphérique de 7,2 litres pour plus de 800 chevaux !

Trois Porsche 917 ont bénéficié d’une homologation pour la route. L’une d’elles, la 917 K (queue courte) Numéro 4, porte les couleurs du Martini Racing. Début 2019, elle a fait l’objet d’une séance de photographies au studio Riot House, à Pompignat, près de Châteaugay (Puy-de-Dôme),  à un jet de pierre des pistes Michelin du site de recherche de Ladoux à la sortie de Clermont-Ferrand.

Fondée par Jean-Charles Belmont et Matthieu Biard, la société Riot House réalise des photographies et films publicitaires. Elle a  accueilli une autre 917K, à l’automne 2018, la numéro 12 aux couleurs Gulf, ex-team John Wyer.

Pilotes de 917 à Charade

Outre la venue de quelques Lola T70, Chevrolet Corvette et, surtout, Ford GT40, en matière de gros sport-prototypes ou Grand Tourisme de quatre à sept litres de cette période, le circuit de Charade revendique la présence – et la victoire ! – d’une Ferrari 512 M, lors du passage du Tour de France automobile en septembre 1971. Dans sa livrée jaune et verte aux couleurs de l’écurie espagnole Montjuic, elle était pilotée par Jean-Pierre Jabouille, accompagné de José Juncadella. Le Français laissa à près d’une minute les Matra 650 officielles de Gérard Larousse et Bernard Fiorentino dont la première gagnera le Tour.

Cependant, les quatre Grands Prix de France Formule 1 qui ont eu pour cadre le circuit auvergnat (1965, 1969, 1970 et 1972), ainsi que les courses de prototypes deux litres qui s’y sont déroulées et les passages du Tour de France automobile, ont vu quelques-uns de ces grands pilotes prendre le volant de Porsche 917 au cours des mêmes années : les Anglais Richard Attwood (vainqueur des 24 Heures du Mans 1970, avec Hans Herrmann sur une 917 K), Derek Bell, Vic Elford, Jackie Oliver, David Piper et Brian Redman, le Suisse Jo Siffert, le MexicainPedro Rodriguez, l’Autrichien Helmut Marko (avec le Hollandais Gijs van Lennep, il gagne les 24 Heures du Mans 1971 sur une 917 K), l’Allemand Rolf Stommelen et  les Français Gérard Larrousse et Bob Wollek.

Ce livre a été présenté en avant-première au salon Rétromobile en février 2019 à Paris, alors que sont fêtés, cette même année, les 50 ans de la Porsche 917.

Guy Lemaître (texte et photos à Riot House et Rétromobile 2019)




Les derniers articles publiés :



Evènements à Charade en 2019

  • 7 avril : CHARADE CLASSIC Autos - Motos Japonaises
  • 1er mai : ATRIA CHARADE TOUR
  • 3 mai : TOUR AUTO OPTIC 2000
  • 5 mai : CHARADE CLASSIC - Autos - Motos Américaines
  • 31 mai / 1 et 2 juin : TROPHEE TOURISME ENDURANCE - Espace Youngtimers
  • 7 juillet : CHARADE CLASSIC - Citroën et Motos françaises
  • 4 août : CHARADE CLASSIC - Cabriolets
  • 1er septembre : CHARADE CLASSIC - Festa Italia Autos - Motos
  • 6/7/8 septembre : GRAND PRIX CAMIONS
  • 20/21/22 septembre : HISTORIC TOUR
  • 6 octobre : CHARADE CLASSIC - Autos - Motos Anglaises

Agissons pour Charade

Agissons pour Charade
50 Rue Saint Guillaume
63110 BEAUMONT


↑ retour en haut de page