Jean VINATIER soutient Charade

Jean VINATIER soutient le circuit de Charade
source : archives personnelles de Jean VINATIER

 

Tous les fanas de Sports Mécaniques connaissent le nom de Jean VINATIER, pilote dont la carrière s'est étalée sur 20 ans des années 50 et 60 au début des années 70.

Outre une longévité peu commune Jean VINATIER a également fait preuve d'éclectisme car il s'est illustré tant en rallyes qu'en circuit et courses de cotes.

Son nom reste attaché à celui d'ALPINE et de RENAULT pour lesquels il décrocha ses plus beaux succès mais il avait débuté sa carrière en 1953 à l'âge de 20 ans sur 2 CV Citroen !

Il pilota ensuite pendant des années des voitures à Mototeur Panhard, Monopole d'ailleurs puis DB, l'évolution de ces dernières devenues René Bonnet l'amena aux mécaniques Renault.

Citer tous ses succès serait un bottin sans fin et nous nous limiterons à mentionner les principaux :

En 1972 Jean VINATIER passa chez FORD FRANCE comme pilote avant d'en devenir le Responsable du Service Compétition, fonction qu'il exerça ensuite pour le compte de FIAT FRANCE (1977 - 1980) où il s'occupa en particulier des autos de Jean Claude ANDRUET et Michèle MOUTON.

Par la suite Jean VINATIER occupa des fonctions d'abord à la FFSA puis à la FIA dont il est aujourd'hui encore un consultant.

 

Jean VINATIER soutient le circuit de Charade
source : archives personnelles de Jean VINATIER

Jean VINATIER soutient le circuit de Charade
source : archives personnelles de Jean VINATIER

Jean VINATIER soutient le circuit de Charade
Salon Retromobile 2017 (photo : Hugues MALLET)

 

Jean VINATIER soutient le circuit de Charade
Jean VINATIER en discussion avec un autre de nos fidèles Membres d'Honneur : Michel TETU
Salon Retromobile 2017 (photo : Hugues MALLET)

 

 

Jean VINATIER soutient le circuit de Charade
Jean VINATIER en discussion avec un autre de nos Membres d'Honneur : Jacques ALMERAS
Salon Retromobile 2017 (photo : Hugues MALLET)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 




Agissons pour Charade

Tous les membres d'honneur


↑ retour en haut de page